Islande : zoom sur l'une des plus belles destinations où partir en hiver

Partir en Islande à cette période de l’année peut paraitre complètement fou : et pourtant, il y a bien des avantages à découvrir l’île en hiver. Certaines routes sont fermées, c’est vrai, mais les prix sont plus doux qu’en été et les touristes se font rares. En plus, la nuit ne tombe pas si tôt que cela, on vous promet : embarquement immédiat pour la « terre de glace », si belle et mystérieuse.

 

 

UJA_lemag_décembre071217_7

 

 

Équipez-vous contre le froid

En hiver, les températures avoisinent généralement les -10°C en Islande… ce n’est pas si froid que ça, si on pense que l’île est située juste au sud du cercle arctique. Mais le vrai problème, c’est le vent : dès qu’il souffle, on grelotte. Munissez-vous donc de gants, de bonnets et de parkas, et superposez les couches. Les collants sous le jean, vous n’y couperez pas ! Si vous voulez faire de la randonnée n’oubliez pas d’acheter une paire de petits crampons amovibles, qui vous seront bien utiles aux abords des geysers et des chutes d’eau.

 

Plonger dans les sources chaudes

S’immerger dans une eau chaude et réconfortante au milieu d’un paysage lunaire est une expérience absolument unique. Sur l’île, il y a une multitude de « hotpots », comme les appellent les Islandais, des bains thermaux naturels qui peuvent être complètement sauvages ou construits par l’homme.

 

Découvrir Reykjavik

Le week-end, Reykjavik s’anime. Il n’y a pas la vie nocturne trépidante de New York ou de Madrid, mais on y trouve une convivialité unique : les habitants sont réputés pour leur gentillesse, et les couleurs vives des immeubles confèrent à la ville une atmosphère chaleureuse et décontractée. Reykjavik adore fêter le Nouvel An, avec, au menu, des feux d’artifices, de gigantesques feux de camp, plein de spectacles, et de la bonne humeur ! Pour faire le plein de culture, ne manquez pas le Musée national d’Islande, où vous pourrez découvrir les traditions de l’île.

 

De la beauté à perte de vue

En hiver, l’Islande est couverte de neige et de glace, qui transforment ses plages, montagnes et plaines. La lumière polaire est sublime, et le paysage a des couleurs magnifiques, du bleu transparent au blanc épais des glaciers. On va en Islande en hiver pour rêver, mais aussi pour marcher : même si le centre de l’île est inaccessible, il reste beaucoup à faire : visiter les incroyables grottes de glace, randonner sur les glaciers, faire des balades en chiens de traineau… ou même faire de la plongée sous-marine dans les eaux limpides de la faille de Silfra, dans le lac de Þingvellir.

 

Voir (peut-être !) une aurore boréale

Les aurores boréales, ce sont les cadeaux que font le froid et le vent au ciel islandais. La meilleure période pour les observer est d’octobre à mars, parce que les nuits sont plus longues et les températures plus basses. Pour les voir, il faut aussi que le ciel soit bien dégagé. Avec de la chance, vous pourrez observer ce spectacle magique qui teinte l’obscurité de couleurs intenses.

0 Commentaire
Haut
de page