Halte aux petits rhumes grâce aux huiles essentielles

Les rhinovirus, adénovirus et coronavirus, responsables des petits et des gros rhumes, ont trouvé un adversaire de taille : les huiles essentielles ! Bien utilisées, elles peuvent permettre de prévenir ces maux hivernaux, de les combattre et d'en alléger les symptômes.

 

Nos conseils pour préparer votre inhalation

Les huiles essentielles ont des principes actifs extrêmement puissants, et il faut les utiliser avec précaution et parcimonie : pas question de vider la moitié d'un flacon dans un bol d'eau ! De même, l'eau bouillante peut vite devenir dangereuse. Des précautions s'imposent donc. Installez-vous bien confortablement à une table, et posez le bol d'eau frémissante bien à plat. Retirez vos lunettes et vos lentilles si vous en portez, et couvrez-vous la tête d'une serviette de bain.
Pour que votre inhalation soit la plus efficace possible, fermez les yeux et respirez lentement pendant une dizaine de minutes tout au plus. Si vous ne vous sentez pas bien, ou que cela vous brûle les yeux ou la peau, arrêtez immédiatement ! Enfin, ne multipliez pas les inhalations : trois par jour, c'est un grand maximum !

L'eucalyptus radié, pour le nez bouché 

Dégagez vos sinus avec cette huile essentielle qui décongestionne les voies aériennes supérieures et aide la respiration... et qui a en plus des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antivirales. Versez de quatre à six gouttes d'huile essentielle dans 150 ml d'eau bouillante, et inhalez !

Capture d’écran 2016-12-07 à 11.06.23

La menthe poivrée pour décongestionner

La menthe poivrée est également très efficace. Comme elle est astringente, elle resserre les muqueuses et débouche les sinus. Mais attention : il faut la manier avec précaution, car elle est très asséchante. Deux gouttes dans un bol d'eau suffiront largement.

Une recette de choc 

Si votre armoire à huiles essentielles est bien garnie, concoctez-vous un petit mélange anti-rhume : versez dans un bol d'eau chaude trois gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus radié, deux gouttes de lavande fine, une goutte de pin, une goutte de marjolaine et une goutte de niaouli.

Des huiles essentielles contre la toux

Si vous avez une toux persistante, modifiez la petite recette ci-dessous. Dans le cas d'une toux grasse, remplacez le niouli par le myrte, qui est anti-infectieux et expectorant. Si au contraire, vous avez une toux sèche, c'est le pin qu'il faut mettre de côté, au profit du cyprès, anti-inflammatoire, antispasmodique et antitussif.

Les huiles essentielles en application externe, en complément

D'autres huiles essentielles agissent mieux contre le rhume par contact cutané que par inhalation. On peut par exemple appliquer une goutte d'huile essentielle de romarin à verbénone au niveau des sinus. Cette huile essentielle peut également être diluée dans de l'huile végétale ; massez-vous ensuite la plante des pieds et le dos de ce mélange. Ce petit massage apaisant peut aussi être fait à partir de ravintsara, stimulant et expectorant, de pin sylvestre, antispetique et décongestionnant, de giroflier, antidouleur et anti-infectieux à large spectre, ou encore avec l'incontournable huile essentielle de l'arbre à thé.

0 Commentaire
Laisser un commentaire
Haut
de page